Flakom

Le Blog Photo et Vidéo

Focus Stacking Focus Stacking

Focus stacking facile avec Photoshop

Augmentez à l’infini la profondeur de champs de vos photos macro.

Lorsque l’on fait une photo macro avec un objectif « grand public » éventuellement accompagné d’une bague d’allonge, il arrive souvent que la profondeur de champs soit trop petite pour que tout le sujet soit net. Nous allons voir aujourd’hui une technique qui nous permettra de combiner plusieurs photos pour obtenir un cliché net.

Voici quelques exemples de bagues d’allonges qui permettent de rapprocher grandement la distance minimum de mise au point à peut de frais (à partir de 35€) :

Vous pourrez trouver ce genre d’article sur Amazon.

La prise de vue

Ce que nous allons faire aujourd’hui s’appelle le « Focus Stacking« . Cette technique consiste à prendre plusieurs clichés d’un objet à différents focus et de les combiner. Nous allons donc faire plusieurs photos afin que tous les points de la scène soient nets au moins sur l’une d’entre elles et rassembler ces zones de netteté sur une seule image. Le résultat sera une photo avec plus de zones de netteté qu’il est possible d’en avoir sur une seule.

Pour notre exemple, nous allons utiliser l’excellent objectif Canon 50mm avec une bague d’allonge. Le problème de profondeur de champs serait le même en cas de faible lumière à grande ouverture.

 

Je vous conseille vivement d’utiliser un trépied pour ces prises de vue. Et si votre boitier vous le permet, utilisez votre ordinateur pour prendre la main sur votre appareil afin de suivre le résultat immédiatement sur grand écran. En effet, le but est de déplacer le point de netteté le long de l’objet, il faudra donc être précis et bouger le moins possible.

Comme vous pouvez le constater sur notre première photo, la profondeur de champs n’est pas suffisante pour rendre la carte lisible entièrement. Nous allons donc balayer tous notre objet avec plusieurs clichés :

Il est important de faire suffisamment de clichés afin que chaque partie de notre sujet soit net sur au moins une photo.

Comme je vous le disais, il est important d’utiliser un trépied pour bouger le moins possible entre les clichés. Photoshop sera en mesure de corriger les petites différences de cadrage entre les images mais cette fonctions est très gourmande en ressources et peut dans certains cas ne pas rendre un résultat parfait.

Post-production

Il existe beaucoup de logiciels qui permettent de faire du Focus Stacking mais Photoshop reste celui qui permet un meilleur résultat.

Ouvrez Photoshop puis Fichier->Automatisation->Photomerge.

Tuto Focus Stacking

L’outil Photomerge apparait. Cet outil nous permettra d’aligner parfaitement les photos pour corriger les inévitables différences de cadrage (même en cas d’utilisation d’un pied).

Tuto Focus Stacking

Cliquez sur parcourir pour sélectionner les photos à traiter. Dans mon cas j’ai pris 5 photos. Sélectionnez-les puis « OK ».

Tuto Focus Stacking

Les photos apparaissent maintenant dans les fichiers sources.

Tuto Focus Stacking

Un fichier est maintenant créé contenant un calque par image. Ces images ont été alignées (c’était l’objectif) mais elles ont aussi des masques de fusion que nous devrons supprimer.

Tuto Focus Stacking

Pour celà, cliquez-droit sur chacun des masques puis « Supprimer le masque de fusion ».

Tuto Focus Stacking

Nous allons maintenant effectuer le Focus Stacking à proprement parlé.

Sélectionner tous les calques de votre composition : clic sur le premier puis [MAJ]+Clic sur le dernier.

Tuto Focus Stacking

Allez sur Édition->Fusion automatique des calques.

Tuto Focus Stacking

Le fenêtre de réglage de l’outil apparait maintenant.

Tuto focus stacking

Cochez « Empiler les images » puis OK et le tour est joué !

Photoshop a détecté sur chaque image les zones nettes et les a fusionnées en une image.

Voici le résultat final :

Tuto focus stacking

 

Pour rester connecté au tutos Flakom rendez-vous sur notre page Facebook !

A bientôt !

7 Commentaires

  1. Bonjour ,
    Je fais de la photo macro en plein air et si le trépied est possible , le vent ,
    même léger sera t’il un obstacle pour réussir la fusion avec photomerge dont j’ai entendu parler , étant donné qu »‘il n’est pas possible de faire ces photos en studio !
    merci par avance

    Béa

    PS : équipement CANON 5DMIII et optique 100 mm F/ 2.8 L IS USM

    Posté le 18/07/2016

  2. Bonjour Gullybea,
    Effectivement avec cette technique est l’idéal est d’avoir un objet immobile donc prise au pied et sans vent.
    Néanmoins Photoshop procède à un alignement des clichés avant de les fusionner ce qui peut corriger les légers décalages mais ne fera pas non plus de miracle (malheureusement !).

    Dans tous les cas, vu qu’il est nécessaire de procéder à un changent de mise au point entre les prises de vues, il y a toutes les chances que l’objet ai bougé.

    Il pourrai être intéressant tout de même de tenter une expérience : Vous possédez un Canon 5D Mark III qui rafale à 6 images/secondes, il peut donc être intéressant d’utiliser cette performance.
    Plus les photos seront prises proches les unes des autres (0.16s entre chaque dans votre cas) moins le sujet aura le temps de bouger entre chacune d’elles.
    Voici mon idée :

    • Placer votre appareil sur pied et cadré sur votre sujet.
    • Déterminer la plage de fucus qui va vous permettre d’avoir tour à tour tous les poins de notre sujet net.
    • Une fois cette plage en main, balayez cette plage tout en pressant votre déclencheur en mode rafale. Le tout étant de d’avoir suffisamment de clichés en un minimum de temps pour eviter au sujet de trop bouger.
    • Effectuer ensuite le photo-stacking sur les photos obtenues

    Cette technique va sûrement demander un peu d’entraînement avant de la maîtriser mais pourrait régler votre problème.
    N’hésitez pas à nous faire un retour !
    Bonne journée.

    Posté le 27/07/2016

  3. Bonjour,
    Je viens d’essayer cette technique pour la première fois. 6 photos faites à main levée d’un accouplement de chrysomèles bleuâtres. Une réussite !!! Merci de ce tuto
    Didier

    Posté le 29/09/2016

  4. Bonjour Didier,

    Je suis allé voir la photo sur votre site : effectivement très réussi ! Bravo.

    Samuel.

    Posté le 30/09/2016

  5. bjr une fois le focus stacking terminé peut on envoyer la photo final sur light room pour la retravailler. si oui comment
    merci d’avance

    Posté le 20/10/2016

  6. Bonjour Frambourt,
    Oui il est possible d’envoyer la photo dans LightRoom. Pour cela :

    • Enregistrer le fichier au format .psd dans Photoshop. (Cela fonctionnera aussi avec un format jpeg mais avec légère perte de qualité)
    • Ouvrir LightRoom.
    • Faire glisser le fichier psd dans LightRoom : l’outil d’importation s’ouvre.
    • Le contenu du dossier contenant votre fichier psd s’ouvre et le fichier psd est coché.
    • Cliquer ensuite sur le boutons « Importer » en bas à droite de l’interface.
    • Votre fichier est ouvert dans LightRoom. Le bouton « Développement » en haut à droite vous permettra de retoucher votre photo.

    N’hésitez pas à publier votre travail et à nous le faire partager !

    Samuel.

    Posté le 23/10/2016

  7. Bonjour et merci pour ce tuto, ça marche du tonerre. Il y en a qui se demande comment faire avecun trepied, perso j’en utilise pas, je met l’autofocus en manuel, je fais la mise au point sur le plus proche du sujet et je prend en rafale en avancant l’appareil.

    Posté le 3/06/2017

Laissez un commentaire